Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Dans Les Derniers Episodes

Efc

31 juillet 2007 2 31 /07 /juillet /2007 23:39

S5000161

J'ai toujours aimé l'ombre, jouer avec les ombres, mais pour le coup, je vous envoie de la lumière. Parce que ça réconforte, ça tient chaud, et puis c'est la vie surtout.

Moi je me dévitalise au fur et à mesure des heures, plus je me rapproche de l'opération, plus j'ai peur. C'est comme ça, ça me tenaille, et me mine.

Je veux dire, je me plains, il y a des enfants qui suivent des chimios depuis qu'ils sont petits, qui savent qu'ils n'ont que quelques années à vivre.

Et moi je me plains de la deuxième opération que je subis en moins d'un an. Parce que j'ai peur, parce que j'ai mal, parce que ça me tenaille.

Je n'aurai pas voulu vivre pareille épreuve.

Suis trop fragile.

Marre

Repost 0
Published by MWASINONTWA - dans - Ma tête en 3D
commenter cet article
31 juillet 2007 2 31 /07 /juillet /2007 15:25

Sans_20titre_41

Michel Serrault

dimanche soir

79 ans

et comme l'a dit le Fritman à un autre Fritman,

à la friterie, hier soir : "T'as vu, la Cage aux folles est mort"

Classe...

Repost 0
Published by MWASINONTWA - dans - Ma tête en 3D
commenter cet article
31 juillet 2007 2 31 /07 /juillet /2007 13:26

S5000150

Ma chambre a toujours été en bordel

c'est génétique je crois

tu ranges et le lendemain la pile de vêtements en désordre est déjà formée

c'est comme ça

tu te dis que tu vas ranger le tout dans ton armoire,

que tu vas jeter ce qui doit être jeté

mais tu aimes ton bordel, alors tu laisses tout en plan

jusqu'à ce que la tour concurrence avec la tour eiffel

et que tu te dises qu'il serait temps de ranger

en effet, il est temps

Repost 0
Published by MWASINONTWA - dans - Coups d'heart - ou..
commenter cet article
31 juillet 2007 2 31 /07 /juillet /2007 10:17

sommeil_geddes

Saut du  lit, j'ai les yeux qui collent, la mémoire qui part en c****, je ne sais pas où je suis. Deux minutes, ça y est, j'emmerge. Nous sommes à présent à deux jours du charcutage officiel, la monette se faisant opérer le 2 août. J'ai comme qui dirait la boule au ventre, une furieuse envie de tronçonner tous les arbres de mon jardin, de m'inscrire à un club de Ping-Pong, voire de m'asperger de pétrole et de me foutre le feu. Mais je n'en ferais rien. Parce que ce n'est pas sage, et parce que je dois encore passer en deuxième. Alors non, je ne ferai pas de bêtises pareilles.

J'ai encore le choix de manger des corn Flakes, des biscottes, ou du nutella à même le pot.

Mais j'opte pour les Savoyardi Sardes. Le must. Ben oui, ça vient de Saaaaaaardaigne.

(Picture : Anne Geddes, Le sommeil du juste)

Repost 0
Published by MWASINONTWA - dans - Ma tête en 3D
commenter cet article
30 juillet 2007 1 30 /07 /juillet /2007 22:28

S5000100

Ne jamais aller chez Ikea avec monette. Parce que ca me fait comme de la coke : ça me dope à 300%. Je me jette sur les canapés, j'essaye tous les lits, je m'extasie devant un accroche lampe dont je n'ai pas besoin. Résultat, je suis contente, mais je n'ai pas pensé à m'acheter quelque chose. Enfin si, une "superbeu'' corbeille à papier, et des lattes en fer (0.10 euro la pièce!) sur lequelles tu plaques tes photos avec des aimants (ben oui faut les forrer dans le mur). Ma mère était elle aussi dopée, elle en a pris 25. Mais ça c'était à la caisse. Retour en arrière...

D'abord, on est allé au Ikea près du Cora. Enfin pas loin quoi. On est entrés par le parking du dessous (j'ai dit que je racontais tout!), on s'est garé sur une place familiale. Yip. Puis on est entré. Il était 19h, et ça fermait à 20h. C'est cela oui.

Alors on a fait le fameux "parcours ikéesque", auquel personne n'échappe, même que tu dois suivre le chemin, ou alors tu te perds. Ne jamais franchir les lignes qui délimitent la voie pédestre. Jamais! Enfin moi si je le fais. Je l'ai fait. Et j'ai touché à tout, j'ai vu de trop beaux posters géants, près à accrocher au mur, et qui représentaient New-York. Trop ce que je voulais. Mais mon porte-feuilles faisait la grimace. J'ai remis à plus tard.

Puis il y avait les cuisines, les chambres, les luminaires (couic, j'adore les lampes!), l'espace des enfants (le plus cool espace selon moi, parce qu'on peut s'asseoir sur des chaises minuscules, jouer avec des peluches, et aller sur le petit toboggan, sans que personne ne vous reproche quoi que ce soit, parce qu'ils voudraient tous faire pareil, mais qu'ils ne peuvent pas... Je rassure, je n'ai rien fait)

Après, c'était déjà l'étage du bas, les couverts, les assiettes, les cactus, et puis direct vers les caisses. Monde fou, il y en a aux caisses qui allaient faire des heures sup', vu que tout le monde avait eu la bonne idée de venir à 8 heures moins 5 au même Ikea, rayon des bonnes affaires. Enfin je suis sortie indemne, et je suis à la maison.

Encore un truc : on se dit, à chaque fois qu'on y va, qu'on résistera à la tentation du petit crayon merdique, et des ruban-mètre. Ben non, j'ai tout pris, et ça me sert à quedalle. Qui nenveu?

les bons mots : Mörrum le lit, Aspelund le rangement pour lit, Grundtal le miroir, Aftonstund la lampe de table, et Bibbi Snurr la couvertuurrrrrrrrrre.

Repost 0
Published by MWASINONTWA - dans - Ma tête en 3D
commenter cet article
30 juillet 2007 1 30 /07 /juillet /2007 12:42

Je m’étais couchée dans l’eau, sans air dans mes poumons, je respirais le plaisir, et la liberté de pouvoir mourir. Je voyais les gens nager au-dessus de moi, personne pour se soucier de ce que je n’étais plus à la surface. Je commençais à somnoler, doucement. L’eau berce de telle manière que l’on voudrait l’avoir pour mère. Je n’avais plus assez d’oxygène, il fallait remonter. Mais je restais obstinément plaquée au sol. Je sentais les dalles, les rainures noires, crevasses régulières m’aspirant en elles. Mes cheveux flottant dans le vent humide, j’aurais pu rire de ma situation. Tout me paraissait tellement absurde. Je ne vivais que pour moi en cet instant. Personne n’avait à décider de ce qu' il adviendrait. Je ne tenais ma vie que par le bout de mes doigts, mon corps s’engourdissait, j’eus de plus en plus froid. Puis sans raison, un violent coup. Je criai dans le silence de chlore. J’avais perdu.

Vous a-t-il déjà lacéré la poitrine ?

- Oui

- La prochaine fois, ce sera les yeux. C’est ce qu’il aime.

Enfin non, d’abord il prendra vos mains, vous coupera les ongles ; il les utilisera pour laminer vos joues, qui se transformeront en chair informe. Ensuite il raclera l’arête de votre nez, de sorte que l’on voie le blanc de l’os apparaître.

En dernier lieu, il vous scalpera le crâne en trois endroits. La fois suivante, vous n’aurez plus d’yeux. Et ce sera fini.

Chacun vit son malheur comme il l’entend. Le mien atteint un niveau d’excellence.

Repost 0
Published by MWASINONTWA - dans - Textes
commenter cet article
30 juillet 2007 1 30 /07 /juillet /2007 11:04

giuIl y a ceux qui font la crise à 12 ans, d'autre vers 15 ans, et puis des comme moi qui commencent à faire chier leur monde vers 19 ans. Chacun son rythme.

Mais enfin, c'est pas si dramatique. La plupart du temps, on me prend pour une enfant de 16 ans, voire 15. Je me fais des couettes, et je me mets du rose sur les joues, direct on croit que j'en ai 13. Je suis sûre que je peux passer en tarif enfant à Disneyland. L'année passée, on est allé au Louvres, et ma mère avait acheté, pour être sûre, une place adulte pour moi à l'entrée. Mais avant de passer devant les cases contrôle, elle me dit de mettre mon billet dans ma poche dans le doute. Ils ont rien demandé, ils croyaient que j'avais moins de 15 ans. Mon dieu, dois-je me réjouir?

C'est bien de paraître plus jeune, tu te dis que plus tard, c'est un atout, le temps a moins d'accroches. Tu vieillis, mais tu ne vieillis pas avec ton âge. C'est torturant quand ça te décrédibilise. Un jour, un type m'a regardé avec des grands yeux parce qu'il croyait que j'étais une gamine de 14 ans, et qu'il se demandait pour qui je me prenais, de quel droit je parlais comme ça. J'ai du remettre le couvert. C'est limite s'il ne faut pas présenter ma carte d'identité... Rageant (et pas en même temps.)

Pour ma crise, disons que je commence à faire chier mon monde, je veux tout avoir, j'ai des délires post-adolescentesques, enfin il paraît qu'il y a des gens qui la font à 40 ans, la crise. J'ai du bol quoi.

Rayon de soleil de la journée : presque alone at home, reste mes soeurs, l'expulsion du cocon est tentante

Bon conseil du jour : ne pas se laisser aller à la procrastination (pour ceux qui ne connaissent pas le mot, z'avez qu'à chercher. Non pas demain! maintenant!)

Repost 0
Published by MWASINONTWA - dans - Ma tête en 3D
commenter cet article
29 juillet 2007 7 29 /07 /juillet /2007 20:11

iu

Repost 0
Published by MWASINONTWA - dans - Ma tête en 3D
commenter cet article
29 juillet 2007 7 29 /07 /juillet /2007 19:11

S5000075J'ai le cheveu qui rebique, le cheveux difficile, que même la brosse à brushing n'effraye. Alors, ma mère a pensé, j'ai agi. J'aime ce produit, qui pue pas la laque. C'est, attention les yeux, un spray de construction texturisant thermo-actif. Oui et quoi?

Tu vaporises, tu t'armes du sèche-cheveux, et tu modèles. Le must, c'est d'avoir un fer à lisser, comme j'ai, et là c'est un lissage hype and impeccable. Maintenant, faut voir si ça va tenir longtemps. Parce que j'ai pas encore mis ma tête dehors par temps moite. Comme il fait beau, c'est pas demain la veille.

J'aime ce produit

Point négatif : faut faire un tour chez le coiffeur pour l'acheter

Repost 0
Published by MWASINONTWA - dans - Coups d'heart - ou..
commenter cet article
29 juillet 2007 7 29 /07 /juillet /2007 17:11

CALA_GONONE_2007_MONA_025Hey! Je suis enfin revenue à la source, autrement dit mom's home. Quel plaisir, je retrouve bureau,bics, feutres, Wifi, bonbons, et bonne humeur. Bigre, ça fait du bien! Je replonge enfin dans mon vrai quotidien!

But first : tout ranger, mettre mes vêtements dans l'armoire, même s'ils ne rentrent pas dedans.

Secundo : Me mesurer pour voir si je n'ai pas grandi

Tertium : transférer toutes les photos de mes vacances sur mon ordinateur d'amour.

J'adore l'odeur de ma chambre, mon lit tout défait, le bordel qui me va si bien, ma radio, mes lampes, mes miroirs, daaaaaaaaa. On ne s'en rend pas compte, mais quitter sa chambre pendant trois semaines, c'est dur didju! On a plus ses livres, ses papiers, son espace bien coloré, tout à soi. On a plus le parquet, les dessins, les photos avec soi.

Rayon de soleil de la journée : pas un bouton sur la face, ça c'est cadeau

Bon conseil du jour : passer l'aspirateur même si ça soule, parce que ça fait bien, ça muscle les bras, et qu'on l'a pas fait depuis très longtemps...(un mois? beurk)

Repost 0
Published by MWASINONTWA - dans - Ma tête en 3D
commenter cet article