Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Dans Les Derniers Episodes

Efc

30 août 2007 4 30 /08 /août /2007 10:26

C'est comme si à la limite je ne me connaissais pas. Paf, on est tout de suite dans le bain, Monette est d'une drôle d'humeur ces temps-ci, alors je préfère prendre du recul, pour mieux me critiquer et me calmer.

C'est la rentrée pour la plupart des gens, et moi je n'ai pas vraiment eu de vraies vacances. Pas de fournitures scolaires à acheter, rien. Mais je me souviens que j'adorais ça. Ma maman était toujours un peu dépassée par ce caddie qui se remplissait vitesse grand V. Les enfants sont des pros du remplissage de cariole, foi de moi. J'adorais les gommes "galet" de T-Pexx, les blocs de feuilles toutes blanches qui n'attendaient qu'à être griffonées, tous les nouveaux bics, mes cartouches, le choix fastidieux du stylo.

Et une fois rentrée à la maison, j'étalais tout sur la table, juste pour le plaisir de voir tous ces objets flambants neufs qui n'attendaient que l'école pour être utilisés. Je n'aimais pas l'école. Système de merde qui classe les élèves comme de petits oignons, chacun dans sa case, surtout ne pas en sortir, ne pas passer le pied au-dehors. Toujours tenir son rôle, grande comédie moderne.

Le pire, c'était quand même le choix du cartable. Parce que si je l'achetais avec Father, ça n'allait pas. Les mecs n'ont décidément pas les mêmes goûts que les filles. Et Mum voulait un tout ergonomique, multipoches, et trop grand pour mon gabarit de poussin. J'ai eu des Kipling comme tout le monde. Et j'étais trop heureuse au passage "eastpakien", parce que c'était hype à l'époque, et que ça m'allait enfin!


Flowers__Bouquet_18_YO

Le 22 décembre, il y a deux ans, je passais à mon doigt la bague du majeur. C'était une très belle fête, beaucoup de gens.

Et cette année, dans 4 mois, j'aurai 20 ans.

Les ennuis commencent.

Partager cet article

Repost 0
Published by MWASINONTWA - dans - Ma tête en 3D
commenter cet article

commentaires

mhaleph 30/08/2007 10:05

La métaphore culinaire appliquée à l'école est inattendue mais charmante. On compatit vraiment pour "les petits oignons" qui ne savent jamais à quelle sauce ils vont être mangés :-)mhaleph