Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Dans Les Derniers Episodes

Efc

2 octobre 2008 4 02 /10 /octobre /2008 21:52

NINE ENDS

Je pourrai écrire un roman.
Sur moi.
Ou sur les gens.

Ce genre de bouquin que l'on prend en main un soir et dont on se détache sans regrets parce que les passages réguliers de mes journées se collent bout à bout comme des chapitres que l'on lit sans envie et dont on ne retient rien. De ces rencontres avec les 4 oies cendrées tassées dans leur enclos près de la gare, à côté des poules et des bidons bleus, ou encore des vieux qui pullulent en ville, je n'ai qu'un flash qui me revient.


 


Une espèce d'obsession sur le temps.

Le temps qu'il fait, le temps qui passe, le temps que ça prend, le temps qui m'échappe.
Ca conditionne tout ce que je peux faire, inconsciemment. Je suis collée au secondes, aux heures, les yeux hypnotisés par la rythmique de la trotteuse.

Et malgré ça, j'arrive encore à me faire mon petit "carpe diem", comme si tout en sachant que tout s'écoule à une vitesse effroyable, j'arrivais à contrôler mon espace de vie.

C'est faux, je sais.
Mais ça ne me nuit pas.



[ SECOND TRAVAIL DE PHOTO ]

Exercice portrait : sur les premiers exemples de Waplington et Dijkstra, établir une chronologie cohérente de portraits à caractère divers mais liés par une idée, une démarche.

Dans la droite lignée de ce qui m'imprègne, je pense photographier des personnes âgées. Leurs rides, leur solitude, leur mémoire en flash abandonnée sur mes clichés.

Ou des gosses.
Repost 0
Published by MWASINONTWA - dans - Ma tête en 3D
commenter cet article
28 septembre 2008 7 28 /09 /septembre /2008 23:13

KIKOOLOL

Enfin, c'est pas moi qui l'ai inventé.
Il y a la vie Kinder Bueno, ceux qui calquent tous leurs mouvements sur ceux de Lorie, ceux qui ne savent pas vivre sans du PQ extra-doux senteur pêche, t'en a même qui pleurent dans les rayons magasin en apprenant que leur marque préférée de Ketchup a changé de packaging pour la Nowel. Et puis il y a ceux qui comme moi, restent assis des heures, et ont l'illumination, un matin en pleine lumière solaire : "la vie c'est kawaï".

 

Ca peut faire peur.
Ou sourire.

Il faut pourtant retenir que même si le voisin a choisi de faire un feu taille 12 mètres dans son jardin en enfumant le quartier, il n'y a pas matière à se plaindre. On peut râler sur un marteau qui nous a malgré tout zigouillé pas moins de deux phalanges, on peut même médire le ciel de faire de ce dimanche une journée terrib' tellement il fait trop beau.

Mais j'ai oublié comment on faisait pour réellement être contrarié.
Et ça me fait marrer.

Happy Sunday Guys
Repost 0
Published by MWASINONTWA - dans - Ma tête en 3D
commenter cet article
27 septembre 2008 6 27 /09 /septembre /2008 23:11

L'foutwaaar

Un peu trop de verdure.
Et c'est bien la première fois que je m'en plainds.
Le fermier a planté des patates cette saison, et ça a poussé en moutons verts dans le champ. Du coup, il n'y a pas la poésie du blé, où la pointe de la tige se mue en doux épi qui ondule et attire le regard par sa mouvance, sa douceur de velours.

Là pour le coup, l'fermier il déchire point.





C'est comme les tracteurs.
D'habitude, il en passe pléthore, là pas une esquisse de roue, pas un bout de chapeau de paille (ouais bon, je caricature, l'fermier l'est pas comme ça par ici). C'est comme si l'on avait ratiboisé la zone de l'authentique rigolade de la bourgade où je me trouve, je suis démunie, sans sujet, sans visage tané à prendre en photo.

Je fais ma malheureuse sur le traffic de ce peuple - les laboureurs c't'un peuple hors du commun ma chère dame - parce que j'aurai voulu prendre les photos authentiques qui trouent les fesses, mais apparemment ils avaient des ongles à curer plutôt que de venir voir si leurs plans de PDT poussaient.

Entre autres galères, il s'avère que un des deux films que j'avais à développer était des dias- "indéveloppables mademoiselle !" - et que l'autre n'a réussi à me fournir en tout et pour tout qu'une minable tof' sur 10. J'avouerai juste, pour ma défense, que la pellicule datait de 93...
D'où l'exploit d'la développeuse d'images.
Hip Hip hourra.



Du coup, j'ai toujours pas mes 5 point of view, je suis dans la galère, genre la même que celle d'la mère Chimel qu'avait perdu son chat. Et quand je te dis la poisse, c'est du même acabit que celle qui colle aux doigts comme un méchant bout de scotch, mais ça, ça a au moins l'avantage de me motiver plus que de raison.

Ouais je sais, j'suis zarb.

Repost 0
Published by MWASINONTWA - dans - Ma tête en 3D
commenter cet article
26 septembre 2008 5 26 /09 /septembre /2008 23:45

FIVE

Ces 5 points de vues à prendre me transforment en gruyère. A force de me triturer la tête dessus, je ne sais même plus où regarder, ce qui doit ressortir de moi derrière l'objectif.
J'essaye de me poser, de mettre en exergue l'élément essentiel : le photographe doit répondre à une question. Sa photographie est la réponse, on doit savoir pourquoi l'auteur l'a prise.




En fait je pense que c'est le bordel de ma maison qui m'empêche d'y voir quoique ce soit de manière libérée. Ma chambre est dénuée d'intérêt, trop exigüe pour mon appareil. Il se peut que j'aie un numérique de supra méga qualité ce soir à mettre entre mes petits doigts de fifille trop gâtée pour ce qu'elle vaut.

Et là faudra l'illumination.

Ce matin, ce soleil, tâchant mon bureau d'une grande flaque chaude et jaune.
Au moins ça m'a fait oublier ce mal de gorge qui s'est insidieusement posé en moi et n'est sûrement pas près de me quitter du week-end.

Mais sinon je vais bien.
Si l'on peut aller bien submergée de travail.
Mais quand ça vous plaît, on ne se plaint pas. C'est le contrat.

Repost 0
Published by MWASINONTWA - dans - Ma tête en 3D
commenter cet article
23 septembre 2008 2 23 /09 /septembre /2008 21:19

LOOKS

Je ne savais même pas qu'il y avait un parc pas loin de mon école.
A vrai dire, c'est plus ce genre de lieu surfait pour que les personnes trop citadines puissent faire comme si elles respiraient de l'air travaillé par la nature, alors que bon, le poumon vert est relativement petit et sans grand intérêt.
 
[ Travail visuel avec le prof de photographie ]

S'imprégner du lieu, et décrire des clichés que l'on aurait fait à l 'aide de mots, ou de dessins.

J'étais un peu larguée au début, genre "il me veut quoi le type là ?", que décrire dans un endroit aussi peu chaleureux, sans réelle brume, avec ces gens en KW traînés par leur chiens d'un côté de l'autre des allées ?

Et la chiâle. Le gosse accroupi dans son désir d'en finir et d'obtenir ce qu'il veut, la balançoire tenue en l'air à quelques mètres de là pour achever la tension du moment.
Comme ce regard, la tête du gamin qui vous affiche franchement sa détermination, la mine boudeuse, le cou tordu sur le côté.

J'aurai pu embrasser son visage avec le déclic d'un appareil photo.
Mais je me prêtais au jeu, la description personnelle de ce lieu que je fréquentais depuis à peine quelques minutes.

"C'est vite romancé, et cet instant...il faudra savoir le saisir sans faute. Car d'un moment à l'autre, l'une équipe ou l'autre marque un point. Si tu es le gardien de but, tâche de prendre le ballon avant qu'il n'arrive à toi, sinon tu te fais bouffer par le moment perdu, et c'est le rêve instantané qui s'effondre".


Je suis rentrée à 19h37 à la maison avec les yeux comme des loupiottes.

En pensant photo.
En mangeant photo.
En buvant "grave" photo.

Il se peut donc que je fasse photographie...

Repost 0
Published by MWASINONTWA - dans - Ma tête en 3D
commenter cet article
22 septembre 2008 1 22 /09 /septembre /2008 23:16

DZIN

Même les yeux ouverts sont fermés, je suis fatiguée comme une enclume, ça me pèse depuis ce matin.
J'ai cru que ça s'évanouirai dans la flaque noire de mon café, dans la buée chaude et trempée sur mon visage.
Mais c'est resté.

Même après la sieste.
Même après trois baffes éclatées sur les joues.

En sueur, arrivée au siège de l'école, séance sauvage de rencontre avec les profs qui s'est soldée par un :

- je veux plus faire du dessin, crève vermine !
- je veux faire de la photo, ça botte bien le cul.
- mal de bide incertain, me suis bourrée aux "petit beurre"

Et depuis maintenant 3h, je suis une loque du cervelet.
Injectez-moi des trucs qui pètent.

Repost 0
Published by MWASINONTWA - dans - Ma tête en 3D
commenter cet article
20 septembre 2008 6 20 /09 /septembre /2008 23:40

22h59

Impression bizarre d'un bazar de brain, comme un cafard rampant sur la cervelle, les pattes acrochées aux sillons.
J'ai même cette vision d'une dissolution continue d'un moi-même en terre. Comme si c'était plus bénéfique pour moi de laisser l'atmosphère me prendre en bulle et m'aspirer par le centre.




Un klaxon, derrière moi.
Puis ce sourire, le sien, derrière le pare-brise étoilé par le reflet des arbres, une promesse écrite à la craie. Cap ou pas cap de tenir la distance, jusqu'à la récré, jusqu'au clash d'yeux qui miroitent ?
J'aurai parié que tout était zarb.


J'ai été admise hier, je suis en bouillie aujourd'hui. Et demain, Dimanche de misère, je serai encore la reine de l'ennui.


Il y a aussi cette rengaine insolente comme on dit, mon groupe qui s'effiloche à mesure que j'ai de plus en plus d'angoisses de lui refaire prendre vie. Parce que certaines choses ne tournent pas, parce que mettre en avant ce que j'ai déjà produit ferait forcément un clash.

Et j'aime pas les clash.
Suis trop forte, suis trop faible.

J'en ai marre

Repost 0
Published by MWASINONTWA - dans - Ma tête en 3D
commenter cet article
18 septembre 2008 4 18 /09 /septembre /2008 21:47

11h11

Plus que quelques heures de bidouillage et montage pour mon mini film de 90s.
On a jeté les cartons que je devais utiliser pour ma Troudük BOX  (Ikea's Fashion), donc par rapport à ça je suis un peu dans la merde. Au lieu de faire ma Robine des Boîtes je vais devoir trouver un autre truc choumichou complètement dingue à faire.

 


Aujourd'hui j'ai eu mon entretien avec deux Zigottos du pôle art. Dans le genre :
"Oui je pense que ce n'est pas tant ton savoir-faire que l'on explorera mais plutôt ta manière d'être ouverte à ce qui t'entoure. Il y a pas mal à exploiter".

Moi, je suis dakodak à 100% avec Marcel.

Pour ceux que ça intéresse, "Ma vie est une fête perpétuelle" sera mis sur youtube d'ici à Samedi, vu que je dois avoir fini ça pour demain. Ainsi, je le posterai sur le blog histoire que tout le peuple puisse se fiche ma poire.

 TCHO  

Repost 0
Published by MWASINONTWA - dans - Ma tête en 3D
commenter cet article
16 septembre 2008 2 16 /09 /septembre /2008 23:41

DÉGLINGUÉE...

Et ce ne sont que les épreuves d'admission.

Pôle art :

Faire une vidéo de 90 secondes en mentant d'un bout à l'autre.
"Soyez percutants, innovants, épatez-nous !"
- Dissert express (pour demain darling), débat sur le film "Salam Cinema", enfin sur les aspects formels.

Que du bien lourd.

Là j'en suis à une page et demie en 30 minutes.
Et il m'en faut 2 minimum, 4 maximum.
J'ai le timing baby.



Je suis une loque active (ouais c'est nouveau, ça vient de sortir), super enthousiaste à l'idée d'avoir un prof d'art qui a la tête de Jammy de "C'est pas sorcier". Des espèces d'hurluberlus cools et pas prise de tête, des ateliers version giga-grands, murs blancs, espaces finis qui évoquent l'infini.

Puis le must, c'est que ça grouille.
Des Bogoss à la pelle, droite, gauche, tous canons. Jamais vu autant de beaux mecs au  mètre carré de ma vie.
C'est l'IKEA de BG - land. Tu viens devant l'école avec ton caddie, tu commandes le version yeux bleus, fringué déglingué classe. Blond ou brun, même ça c'est possible.

Et t'as déjà ce genre de specimens en première...

Ouais je sais. J'ai une chance de cul, je suis une enfoirée, vous me détestez pour le plaisir simple et naturel que j'ai à aller là-bas décontractée MAIS en toute possession de mes moyens. Hey, je suis über classouille moi, je jongle visuellement et psychologiquement entre ma motivation extrême pour que je soies prise, et celle de mater discrétos sans faire la craignos de marque.

En parlant de craignos, il y a deux trois brindilles pompeuses à casser, genre "je me la pète grave avec ma mèche extra large et ma jupe méga courte".
Du beau monde vous dis-je.

J'y retourne.

OBJECTIF d'la WEEK : Je veux être admise donc je serai admise.

Repost 0
Published by MWASINONTWA - dans - Ma tête en 3D
commenter cet article
14 septembre 2008 7 14 /09 /septembre /2008 23:59

POLITE

J'ai tondu le jardin aujourd'hui.
Plus un brin à terre, plus rien. J'ai mangé le terrain aussi vite que d'habitude. Régulière dans la taille et les allées bien parallèles. Les bacs d'herbe coupée, jetée par dessus la barrière, directement en plein champs.
Houpla, forget it now.


J'aime pas trop cette grâce inachevée des dimanches.

C'est une douceur gentille mais amère, un jour qui sert à rien, qui coupe toute ta semaine. Sûrement une invention pour encore plus rythmer le quotidien lassant des gens.
J'ai torturé quelques feuilles de papier cette fois, des dessins sont sortis de mes mains, et même si j'avais l'air un peu bête, au moins j'étais bien loin de mes égarements.

Demain je deviens quelqu'un d'autre.
Et ne prétendez pas que je soies schyzophrène.

Coco Nam, Livin' in Sturbatia

Repost 0
Published by MWASINONTWA - dans - Ma tête en 3D
commenter cet article