Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Dans Les Derniers Episodes

Efc

16 juin 2008 1 16 /06 /juin /2008 23:21

  Voilà donc un an, depuis hier, que j'ai eu la mauvaise idée de démarrer un blog. Au début les couleurs étaient horribles, je ne maîtrisais rien, puis il fut un moment où je suis devenue accro, plus d'un message par jour. Je me suis calmée, heureusement pour vous, j'imagine même pas les briques que vous auriez en retard si je recommençait à être aussi prolifique.


Donc un an, d'un 15 juin à un autre, plus de 270 messages, 9600 visiteurs, 17800 pages vues. Je pense qu'il est temps d'apporter un peu de changement par ici, à commencer par les sujets abordés.


Je m'engage à écrire un peu plus souvent, pas de trop pour ne fatiguer les yeux ni l'esprit de qui que ce soit. Je posterai sûrement de plus en plus souvent des vidéos, voire des playlists histoire de faire découvrir un peu plus ce que j'aime en musique à tous les gens qui passent par ici. Il s'agit d'un désir de partager plus en en disant parfois un peu moins. Varier le propos en touchant un peu plus à tout, pour se faire plaisir en goûtant à tout.


Également de nouvelles rubriques à venir, comme une de portraits, de groupes, de quoi un peu s'élever la culture sans bouger de mon blog. Ha ha, ça va être bien.


Donc voilà, c'était les news, je vous laisse en bonne compagnie avec mes Kings of Leon, chouchous du moments.
  

 


 


Je tiens aussi à remercier ceux qui passent régulièrement, me suivent depuis le début, ceux qui prennent la peine de me laisser des commentaires, pour dire que ce qu'ils ont lu les a touchés, qu'ils s'y retrouvent, qui pensent comme moi que le chocolat c'est qu'une drogue de fille, ceux qui ont souri, froncé un sourcil, ceux que je dérange, ceux qui m'emmerdent, ceux qui pensent que la vie vaut la peine d'être vécue comme une putain de folie.


J'ai rien à vous offrir que mes textes, en espérant que vous apprécierez la suite, plus qu'avant, ou tout autant. Merci !

"Je vais prochainement déménager chez over-blogover-blog".

Sans_titre_4

 

Repost 0
Published by MWASINONTWA - dans - Ma tête en 3D
commenter cet article
11 juin 2008 3 11 /06 /juin /2008 21:50

 

jlhgCe que j'aime dans mes vacances anticipées, c'est cette décadence princière qui s'observe dans tout ce que je fais. Du refus de me lever à l'aube, au simple plaisir de pouvoir faire de la guitare sans se voir engueuler parce qu'autrui juge qu'on devrait avoir mieux à faire.


Il n'y a jamais mieux à faire que ce que nous voulons faire. C'est tellement radical comme vision des choses, autrement. Si l'on abandonne notre instinct pour une vie faite de "je le fais, parce qu'il faut", certaines nécessités sont ou deviennent alors risibles.


Je peux m'asseoir dehors, je peux chanter, je peux enfin manger des fruits, faire du sport, essayer de me calmer les nerfs. Rien que le plaisir de savoir que ce que l'on fait est défendu aux autres. Parce qu'ils travaillent encore, parce qu'ils ont une vie autrement trépidante dans leur monotonie.


Je suis occupée à changer de manière de m'exprimer, on passe de l'explosion, à l'implosion permanente, un feu de joie pas si heureux que ça si l'on tient compte de certaines choses qui se passent dans ma vie. Comme mon attachement à des gens qui doivent s'en aller parce que j'ai délaissé chez eux le terreau d'un poison acide. Sans le vouloir.


Parce que j'aime toujours trop fort, trop vite, à l'excès. C'est mon défaut, ma pique initiale, celle qui me rallie au pouvoir d'écrire, de pouvoir m'exprimer avec force comme personne ne peut à priori le faire. Mais même cette montée fulgurante, je la chéris. Parce qu'elle n'est pas gratuite, elle vaut la personne qui se trouve en face, elle vaut ses agissements, ce qu'elle me dit, ce qu'elle ressent en elle ou pour moi.


Il y a des sentiments que je ne délaisse pas. Parce qu'ils sont vrais, de petites perles magnifiques qu'on pourrait ne jamais revoir de sa vie. Un instant magique qu'on espérait à peine. Et si la fiction décidait un jour de se joindre à ma réalité, sûr qu'il en résulterait un bien plus grand bonheur.

 

"I wish I were a Warhol silk screen
Hanging on the wall
Or little Joe or maybe Lou
I'd love to be them all
All New York city's broken hearts
And secrets would be mine
I'd put you on a movie reel
And that would be just fine
."

 

 

 

 

Repost 0
Published by MWASINONTWA - dans - Ma tête en 3D
commenter cet article
11 juin 2008 3 11 /06 /juin /2008 14:59

Repost 0
Published by MWASINONTWA - dans - My music - My mind
commenter cet article
10 juin 2008 2 10 /06 /juin /2008 16:58

5686

Ouais j'aime le footchball

Genre Hystérico-magnifique devant le match d'hier soir, incroyable défaite de l'Italie face à une équipe hollandaise redoutable dans son nouveau positionnement des joueurs. Un 3-0 où, ouais je fais ma chieuse, le premier but a été volé par un hors-jeu éclatant non signalé. La haine.

kf

Un bon quart d'heure de râlerie quand même...

Repost 0
Published by MWASINONTWA - dans - Ma tête en 3D
commenter cet article
7 juin 2008 6 07 /06 /juin /2008 15:53

Humpf.


Pas très présente pour le coup. Je ne laisse même pas traîner mes coups de coeurs du moment, ni les petits bouts de pensée qui vous ravissent. Je suis en pause cerveau complète. Pas la régénératrice, l'autre, celle qui anesthésie des pieds à la tête, qui rend mélancolique, je ne supporte rien, je suis cynique, détestable, archi-mauvaise, j'enclenche des trucs qui me font plaisir mais que j'auto-détruis de moi-même. N'importe quoi.

 

jhlk

" Ça me tente et m'obsède. Une chose qui s'est présentée à moi comme une évidence, un plaisir rare de se savoir vivante pour autrui."


Et puis je ne sais plus quoi dire, quoi faire. Parce que je n'ose pas m'embarrasser de déplaire quand je m'offre à ce point. C'est peut-être qu'il me manque l'autre miroir, celui qui permet de voir toutes les magnifiques facettes de l'autre, sans quoi je me perds en flatteries qui peuvent se trancher à tout moment sur les pics qu'on pointe vers moi .


Toujours en Danger, une personne qui se pose trop de questions, après coup, avant coup, qui ne prévoie rien mais regrette, ou fait se retarder certains moments qui pourraient la calmer. Si seulement je m'arrachais ces oeillères qui me préservent inutilement, peut-être suis-je enfin assez forte que pour étaler mon coeur et le voir être dédaigné, jeté par l'embrasure d'un porte, pauvre muscle romantique qui ne cherche qu'à battre pour mon bien.


Je suis bien, mais ça me dévore. Réellement.

Repost 0
Published by MWASINONTWA - dans - Ma tête en 3D
commenter cet article
30 mai 2008 5 30 /05 /mai /2008 22:10

Il n'y a point de beauté sans point où s'arrêter.

jude" J'ai des points de beauté qui s'étalent sur mon corps, comme des étoiles noires qui naissent au soleil, et si je me colle à ta peau et que le calque prend sa plus belle forme dis moi si nos deux vies valent la peine d'être séparées ? Je prends peut-être le risque de friser l'amalgame, de m'égarer dans les dédales de mes fantasmes. Et quoi, ces taches qui tombent sur mon épiderme me rendent malicieuse au possible. Bien sûr, j'ai des bleus, des cicatrices, ces écorchures qui restent à vif depuis si longtemps, mais l'amour s'étend de ces perles brunes et noires qui habillent mon visage, à ma bouche qui susurre que je t'aime tendrement. Tu vois ? "

J'ai eu fini mes examens hier. Comme un surplus d'angoisse accumulé pendant des jours, j'ai un peu eu du mal à résister à l'envie de me laisser aller pour de bon. De la musique, de l'humour, des doses de douceur dans le cocon que je m'étais fait. Parce que j'en avais besoin, pas pour décompresser. Juste pour essayer de me recentrer. Un peu.

Je n'y suis pas arrivée, pour tout avouer. J'ai préféré prendre le luxe de laisser mes bouts éparpillés à terre. Une quantité étonnante de moi, liquide, ce miroir beau mais tranchant, cette partie de vice, celle qui garde en elle des rêves de gosses. Et pour réunir la fuite et la raison en un seul endroit, il faut prier pour ne pas s'oublier encore une fois.

************

Ce matin, j'ai eu le réveil lourd. La tête embrumée, j'ai dû rêver de quelque chose qui me faisait plaisir, vu que je n'avais réellement pas l'envie de me lever. Tu sais, comme quand on veut absolument prolonger un rêve, que le réveil à coupé trop tôt. Alors, j'ai traînassé, j'ai laissé ce moment durer en longueur. Ici pas d'expression "au saut du lit", j'ai plutôt glissé sur le parquet comme une larve gluante. Ha ha.

nhlhUne journée de patouille, donc, rien fait de grandiose, j'ai joué de  la guitare tout à loisir. Ce qui était bien pendant cette session d'exam, c'était que tout me mettait sur les nerfs. Je suis pas masochiste, du tout, mais tout cette énergie devait passer par un médium, et comme la plupart du temps, je transforme mes bidouilles de cerveau en éléments créatifs, c'était tout bénef' pour moi. J'ai du écrire 6 textes en deux semaines. Et ce qui est comique, enfin pas de quoi se bidonner tout de même, c'est qu'en si peu de temps, je m'améliore dans les phrasés, dans la manière de placer les mots. Je ne compte pas les pieds, les intervalles, je dis le texte dans ma tête comme quelqu'un le réciterait à haute voix. Et ça coule tout seul du bic, du crayon, sur cette feuille ou sur l'ordinateur. Puis ça pique aux yeux, parce qu'on est quand même fier du chemin parcouru.

Ça fait juste un an que l'idée de vouloir une guitare commençait à germer dans ma tête. Ça fait juste un an que j'ai commencé à vouloir me changer, pour devenir quelqu'un comme je l'ai toujours voulu. Pas la Mona qu'on charrie, pas celle qui est déchirée entre dire ce qu'elle pense et répondre aux besoins des gens docilement.

Je ne suis pas encore devenue exactement ce que je veux. Il faudrait que j'aie passé la dernière opération qui m'attend, il faudrait que je n'aie plu à suivre ce traitement ortho de chipotage de dents, que j'aie bien derrière moi les souvenirs de mon ancienne vie. Puis que je m'émancipe enfin.

Je me donne 1 an.

Repost 0
Published by MWASINONTWA - dans - Ma tête en 3D
commenter cet article
28 mai 2008 3 28 /05 /mai /2008 23:18

Repost 0
Published by MWASINONTWA - dans - My music - My mind
commenter cet article
23 mai 2008 5 23 /05 /mai /2008 22:22

2267744039_3acdd951c2

" Je ne saurai compter les fois où je me suis retrouvée à contempler le vide, le néant, qui comblait de par son immensité la cavité crânienne de certains énergumènes. Parce que c'est à la fois magnifique et désoeuvrant d'assister à tel spectacle, on n'essaye même pas de comprendre; il y a surtout la surprise qui nous interroge, la naïveté lointaine de croire que l'on s'égare dans ce monde. Mais bien que je soie si étonnée par des confrères bornés dans leurs certitudes, j'ai enfin trouvé ce que je cherchais depuis tout ce temps. Il est important, comme on le dit souvent, de savoir où l'on va, tout en se cognant bien fort contre ces murs qui nous retiennent, et nous empêchent de nous tuer dans un accès de rage. C'est ce qui me tient en vie, cette espèce d'osmose entre moi et mes limites, ma manière toute personnelle de m'écorcher les mains, de me donner le vertige.

Parce qu'au fond, même si j'ai tort de prendre ma vie comme un remord, je m'améliore de jour en jour, et je n'abandonne pas l'idée de devenir une Super-Moi, quelque chose dont je puisse être fière. "

Repost 0
Published by MWASINONTWA - dans - Ma tête en 3D
commenter cet article
16 mai 2008 5 16 /05 /mai /2008 19:15
Repost 0
Published by MWASINONTWA - dans - My music - My mind
commenter cet article
16 mai 2008 5 16 /05 /mai /2008 14:16

Je vais bien, vraiment.

Pour ceux qui me demanderaient pourquoi je sors affirmation pareille, c'est juste que j'ai cru que vous aviez l'impression que j'étais au bord du suicide moral. Alors je rétablis les choses : je ne me zigouillais pas les neurones à coups de machette, j'étais juste en phase terminale de remise en question, et c'est, pour ainsi dire, aussi dur que d'accoucher d'un alien. Maintenant, même si mes sourires ont du mal à rentrer de vacances, je suis remotivée, gonflée à bloc, de quoi faire trembler le Tout-Belgique à la seule force de ma volonté. " Crains la Monette, elle chir dé veu gra". (NDLR: Manque pas de lettre, faut être jeune pour piger, stou...)

LES NEWS

happy_birthday__by_deviliciousJ'ai passé mon premier examen hier. Pas celui pour voir si je suis dingue, l'autre, le vrai, celui où t'es censé être stressé avant d'y aller, où tu tritures tes fiches 1000 fois avant d'entrer (bien plus pour les névrosés), où tu confonds tout parce qu'une fille qui passait par là t'a embrouillée dans tes certitudes en papier carton. Que dalle mon pote, j'étais zen et dispo, et je pense bien l'avoir réussi, hin hin. D'habitude j'ai pas de bol, à un siège près, tu te tapes le questionnaire de la mort qui tue, que tu zieuteras pendant les 3h qu'on t'a donné, en essayant de vainement changer les questions à la seule force de ton regard. Tu penses, même Copperfield il est naze sur ce terrain-là.

Non, cette fois-ci, bonne place, bon siège, mon popotin est grandement remercié par ma personne pour s'être posé sur la chaise de la Providence-bénie-sois-je-Seigneur-kikiff-le-punk. Enfin, quand je dis chaise, faut voir la chose, genre morceau de bois rabattable, qui te donne autant d'allure que Quasimodo à cheval, sauf que toi t'es assis, et tu bouges pas.

En une heure 20 c'était baqué, j'avais mal à la main, super faim, mais c'était bon d'être vivante. Parce que c'est toujours pareil, ces sorties d'examen. Soit tu te poses mille questions, tu harcèles C., l'intello à qui tu n'as jamais parlé de ta vie, mais qui te fais penser à réviser tes jugements, parce que elle, elle est vachement pro en blablatage scientifico-j'y-pige-quedalle. Ça donne subitement envie de l'intégrer dans ton cercle de proches-confidents, avec qui tu pourrais même partager ton stylo bic 4 couleurs. Soit, seconde option, tu rentres chez toi, à dos de Chameau véloce, l'esprit libre et le regard "agaga, fous-moi une baffe que je me réveille, Marcel !".

Tu t'y reconnaîtrais hein ?

A part ça, j'ai fait une ban à mettre sur VOS blogs, j'ai écrit encore 4 textes de chansons, je cherche un programme de typographie pour écrire des trucs funky (ou un graphiste ce serait encore plus balèze), je dois créer des playlists qui troue le cul pètent pour demain, et j'ai fait le même rêve qu'il y a un an.

Autant dire que tu m'envies grave.

Repost 0
Published by MWASINONTWA - dans - Ma tête en 3D
commenter cet article