Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Dans Les Derniers Episodes

Efc

30 décembre 2007 7 30 /12 /décembre /2007 15:10

" J'ai l'air d'une dingue non ?   
- Non t'en fais pas ça ira bien.
- Oui mais la cruche posée sur ma tête ne m'inspire pas vraiment confiance, tu vois.Vintage_2_by_Artemisia81
- T'es toujours sur les nerfs, même pour les jours où tu es censée jouer le meilleur de ta vie, tu vois les massacres capillaires comme un sujet éminemment pressant.
- C'est rien de le dire.
- Calme toi, faut entrer dans le jeu, faire croire au plus grand nombre que tu joues la comédie comme un chef. Garde ta tête portée vers le ciel, un maintien de reine, rentre ton ventre et souris, c'est tout ce que l'on attend de ta personne. Si mentalement tu ne t'entends pas avec ça, il va falloir composer, par ce que c'est ton rôle ma biche.
- Grandiose, j'applaudis des deux mains, tu croises mes idées ma parole. C'est tentant de faire demi-tour, tu avoueras. Je déteste ça, la robe, les fanfreluches, j'ai les mains prises dans mes gants de soie et ça m'irrite. Tu vois les marques rouges ? Puis j'ai oublié de mettre mes bas, qu'est-ce qu'ils diront s'ils voient ma jambe nue par-dessous les voiles ?
- Ils diront que le fitness fait des merveilles et que ton grain de peau resplendit au soleil. Ils savent être indulgents aussi.
- J'ai l'air de vouloir de leur pitié ? Je ne suis pas une bête de scène, enlève moi ça, c'est insupportable. Ridicule. Tu sais ce que j'ai vu hier ? Une fille qui s'est couchée en pleine rue, sans rien d'autre sur elle qu'une pancarte où il était plaqué les mots "je suis ordinaire". Je n'ai pas compris le message à vrai dire.
- Regarde plus loin : c'est comme le désespoir, il déguise les gens pour les rendre moins puériles. On ne doit pas vivre comme des enfants. Rechigner fait partie des bouderies que l'on étale à 5 ans, cette fille a grandi l'air de rien. Tu ne penses pas qu'elle soit comme toi ?
- Je ne pense rien, j'ai détourné mon regard assez vite, c'était dur à voir. Puis des gendarmes sont venus et l'on menottée comme une criminelle sans même la couvrir. Je consent juste à dire que c'était moins de l'exhibitionnisme qu'une tentative d'exister.
- Elle devait aller mal, c'est sûr. Tourne-toi un peu, que je voie ce que ça donne.
- Ca donne rien, j'ai l'air d'une dingue.
- J'en veux bien d'une dingue comme ça.
- Pourquoi ?
- Parce que tu es une chieuse attachante, ça fait des dégâts romantiques.
- On ne parle pas de moi là. Je n'ai rien à redire quant au fait que je suis désagréable au possible, mais je ne fait rien pour que l'on s'accroche à moi, j'ai désactivé la touche "aimez-moi je suis une loque".
- Tais-toi.
- Ben non
- Si. C'est d'intérêt public.
- Tu me donnes quoi en échange ?
- ...Remonte tes épaules, on dirait un singe.
- C'est dingue, j'avais justement une terrible envie d'un rendu pareil, drôlement douée je suis. Tu sais genre Orang-Outan asiatique.
- ...Tais-toi, tu veux ?
- Je veux pas, mais comme j'ai un mal de gorge qui m'irrite juste derrière la glotte, je...
- La ferme.
- Hum."

Partager cet article

Repost 0
Published by MWASINONTWA - dans - Textes
commenter cet article

commentaires