Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Dans Les Derniers Episodes

Efc

17 juin 2007 7 17 /06 /juin /2007 19:54

Clara Morgane      

Comment introduire? La patate de l'année? Et que dire des autres, Tony Parker, NHZ, des trucs à deux balles qui fonctionnent? Mais pourquoi des trucs aussi nuls fonctionnent-ils, défiant toute objectivité ? Les jeunes sont-ils cons au point de se ruer sur des mélodies qui sont nazes sans même écouter les paroles, sans même regarder la pochette (en admettant qu'ils achètent encore des CD's)?

J'étais arrivée jusque là à esquiver tout rapprochement avec ce genre de musique.

Matin : 10h, j'allume la télé. Mcm en première chaîne, Clara Morgane en Gros plan... Heu, c'est quoi ça au juste? Une espèce de poupette qui se la pète. Je me rappelle vaguement que c'est une actrice de X et je comprends. Je comprends où se trouve l'astuce. Pas dans la musique, surtout pas dans les paroles, mais dans le corps. La choré est à chier, les danseurs se demandent pourquoi ils sont là, et Clara bouge du popotin en "play-backant" sur des paroles où se bouscule trop de AAAAAAAAAAAAAAAAAAA. Merde, même les poèmes de maternelle ne sont pas aussi parfaits.

Matin : 12h ==> direction l'ordi. Et là, c'est plus alarmant. On passe au cas Tony Parker. "Balance-toi", bouge bouge baby sur le dancefloor. Hin hin, vas-y bouge tes fesses ===> Moi je dis bouge-de-chez-moi.

Vite, Itunes, pour ne citer aucune marque, tape tape, et je tombe sur la merveille du monde à savoir son album (diantre, ça fait des albums ces bêtes là?).

Requiem des paroles:

"On était rien, on était deux, on pensait Un" Touchant, ça me file la chair de poule

"Vas-y augmente les décibels", le pauvre ne se rendant pas compte qu'il me nique les oreilles

Le thème récurrent du basket : "petit j'avais déjà une balle comme zidane dans ses pieds"...

Et bien sûr , comment faire a joke dish sans la question existentielle, ici un Track du Cd "Pourquoi je rappe?". Pour de vrai, il devient lucide il me semble

Alors je crie au désespoir, qu'on me rende les jeunes des banlieues, des bonnes cités, et de toute partie de ce globe, pour qu'ils écoutent de la bonne musique, et je dis ça en toute objectivité; je n'en peux plus de voir des magouilleurs, des imposteurs, des profiteurs qui se servent de leur image pour soi-disant créer un style de Dancefloor, alors qu'on a déjà tout ce qu'il faut, et que tout le monde se portait très bien sans eux. Il faut arrêter ce barbouillage de cerveau, laissez les gosses respirer. Young people in the street don't know anymore what "Music" means. Et si ce n'est qu'un début, cela risque d'aller au carnage. Quand j'entends ma soeur qui chante du "Fatal Bazooka", et l'autre qui se risque à du Lorrie, je me demande pourquoi je n'ai pas encore toucher à une corde.

Bref, je finirai en disant que c'est mortel de voir une culture à ce point morte. Bien sûr je généralise, comme on peut le faire pour tout. Mais certains jeunes considèrent qu'ils ont le must dans les écouteurs parce que ça vient de chez eux. Ce serait bien de regarder autour. Les néerlandophones sont très forts pour ça.

Partager cet article

Repost 0
Published by MWASINONTWA - dans - Ma tête en 3D
commenter cet article

commentaires

Glam 17/06/2007 21:03

La parole qui tue : " vas-y bouge ton corps, j'al style qui fait mal "Mais ou va le monde ?