Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Dans Les Derniers Episodes

Efc

23 septembre 2007 7 23 /09 /septembre /2007 21:44

Vendredi- Samedi : Nuit Blanche

On ne peut pas dire que j’avais passé une semaine particulièrement éreintante, que j’en bavais tellement j’avais fait de concessions, mais l’arrivée au Vendredi soir avait été plus qu’un élément salvateur. Je devais me lever le lendemain pour garder micro-larve le matin, 8h, aube pour certains qui font la jave jusqu’à 7h, mais je m’étais proposée pour cela. Couchée à minuit, Docteur House oblige, je m’étais confortablement vautrée dans mon lit deux place, m’étalant de tout mon long et large sur les draps fraîchement changés. J’avais fait une ronde de 15 minutes avant le plongeon du sommeil histoire de veiller à ce qu’aucun intrus ne vienne perturber mon voyage au pays des moutons roses. Peine perdue, à une heure du mat’ un premier « bzzz » m’a fichu ma nuit en l’air. Ce qu’il ne savait pas, c’est que dans mon cas, je suis la pro d’écrabouillage intense sur face de moustique, et qu’il ne lui restait que quelques milli-secondes à bzziter.

2 heures du matin : un deuxième bzz me sort de ma torpeur. Re : un slash plus tard, on pouvait incinérer la sale bête.

Comme je m’étais dit que deux ça commençait à bien faire, je me suis levée, j’ai allumé ma lampe histoire d’avoir les idées claires, et surtout de bien voir les bestioles étaler leurs pattes sur mon plafond et mes murs. Après avoir perdu mon temps à tourner comme une pauvre ivrogne dans ma chambre, je suis allée reprendre ma place dans mon lit, j’ai éteint les spots, et mes rêves sont revenus au galop.

En tout, sur cette seule nuit, je suis passée de la plus totale inconscience, à une furie chronique, le tout à cause de bestioles, qui trop contentes que je sois revenue pour le week-end, m’ont fait la fête à heures fixes. Seul avantage : me lever de force me rend agressive, et pour témoigner de ma violence, il ne reste que de longues traces rouges sur le mur, trophées, scalp de bzz ignorants. En tout cinq ont trépassé, bien fait pour eux.

Dimanche : quoi de plus adorable que de se lever le matin en se disant « tiens, si j’allais tondre la pelouse, il fait teeeeeeeeeellement beau dehors ». Non, pas de bon vouloir ici, j’ai été forcée de le faire, sous la contrainte de méchants adultes. Humpf

Par principe, je grogne, parce que ça fait tout de suite classe de voir une expression à la shrek sur ma belle petite figure, puis ça me donne une raison pour rester dans mon objectif de faire les choses toute seule. Je sais que de s’amuser à papoter-gazouiller-travailler (dans la verdure du gazon) en groupe fait monter en extase plus d’une personne, mais moi je suis bien plus productive quand je n’entends que mes doigts tripoter des feuilles de papier, ou pianoter quelque clavier que ce soit, quand on me laisse en paix. Alors manier la tondeuse, c’est géant quand on veut coupler « bronzage-musclage-défoulage » en moins d’une heure. Pas top quand on s’emmêle les pieds dans la rallonge électrique, et qu’on crève de chaud sous le soleil de plomb. Oui bon, de Belgique le sun, mais hard quoi !

Donc, pour en finir avec mon calvaire dominical, j’ai décidé de vous donner ce que je sais le mieux faire quand je fais ma chieuse : des scraboutcha !

               

Trop contents les bloggeurs ! Et comme dit l’autre tarte peinturlurée de l’émission où on ne voit que des dépôts de gens qui sont misérables tellement ils ne savent plus où ils sont, mais qui essayent quand même de paraître les plus gros menteurs du monde, genre on va faire croire au public (y’en a un ? c’est pas vrai ! Sarkozy doit pas le savoir) qu’on sait chanter : « je veux voir plein de Happy Faces ! »

Essayer de suivre, j’ai réussi à faire trois phrases en une. Trop forte moi aujourd’hui ^^

Je me trace, yip !

kitsh

Partager cet article

Repost 0
Published by MWASINONTWA - dans - Ma tête en 3D
commenter cet article

commentaires

Jef (20six) 24/09/2007 22:44

ce tableau multicolore présente quelques qualités communes avec les productions des Bazooka Productions, époque 1977-1980