Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Dans Les Derniers Episodes

Efc

17 octobre 2007 3 17 /10 /octobre /2007 23:31

photo_de_nuit

Ce sont toujours les errances nocturnes qui font part de leur nostalgie. On se laisse prendre bien que l'on sache que rien n'est moins douloureux que de faire ressurgir des éléments de notre passé.

Si ce que nous étions, ce qui nous avons vécu nous a fait de toute pièce, rien ne sert cependant de se baigner dans un bain de resouvenance. Rien n'y oblige, n'y ne s'insinue de manière sournoise pour nous pousser à admirer le flot scintillant de ce que nous fûmes. Mais nous sommes humains, et aimons à nous faire du mal, non par masochisme, mais par pure envie de se prouver que nous vivons encore.

Il fut un temps où j'étais petite, où tout bloc était celui de la famille

Il fut un temps où j'avais des boucles qui couraient le long de mon visage

Il fut un temps où l'amour aimait son passage

Pour ce qu'il fut, je n'ai rien oublié. Pas même les odeurs, ni les anecdotes. C'est comme de se laisser bercer dans un voile à la fois glacé mais réconfortant, on revoit ses amitiés futiles, les grandes parades de rires et d'éffusion de joie. Où quand tout se tenait, tout ne pouvait qu'aller de soi.

Le passé détruit les coeurs, comme il a détruit mon âme.

Ce n'est pas par misère que je me raccroche aux lambeaux déteints de mes folies passées. J'essaye encore de leur redonner leur couleur. J'ai de l'espoir... Et au final, qu'obtiens-je ?


Haha, ils ont eu peur que je lâche l'affaire encore une fois. Non non, ne vous inquiétez pas, je vais bien. Ce matin, j'aurai même pu tuer mon chat, grand renouveau je vous signale. D'habitude j'ai juste des envie de l'étrangler.

Disons que la journée avait très mal commencé. J'avais posé la première pierre de l'édifice à la gloire de ma mauvaise humeur. Oui, je n'avais aucune envie de parler, encore moins qu'on ME parle, toute personne qui croisait mon regard subissait une attaque au rayon audio, alias la hausse de décibels qui me caractérise si bien. Mais grand bien me fasse, j'étais seule, et mon chat avait été foutu dehors par mes soins tout particuliers : coups de pied au derrière, juste à côté de ses jarrets sans poils.

J'ai du aller chercher ma soeur, au camp d'entraînement, à l'école quoi, à pied, à midi, 15 mn aller, 15 mn retour. Quand je suis rentrée, j'ai été contrainte à diriger la boustifaille, juste parce que "meeeeudame" avait faim. Nomdidjum, ça mange un glork ? J'ai à peine regardé le journal, j'ai plutôt lorgné l'émission de Delarue, le truc qui ressemble à du"C'est mon choix", mais en plus léché. Ca parlait des gosses très amoureux, alors qu'ils ont a peine 7 piges. Trop meugnon de mon propre avis à moi, tout personnel. Han.

Sinon, je crois que vous auriez tout intérêt à planquer vos cigarettes, pour ceux qui fument, parce que les JiCkPPoF patrouillent ferme dans le coin. JiSaiKilPeuPaOutrageusementFumer, chef : Guht. Mauvais temps pour les fumeurs.

Partager cet article

Repost 0
Published by MWASINONTWA - dans - Ma tête en 3D
commenter cet article

commentaires

noisy guitar 18/10/2007 07:15

I always used to dream of the pastBut like they say yesterday never comesSometimes theres a song in my brainAnd I feel that my heart knows the refrainI guess its just the music that brings on nostalgia for an age yet to comeAh nostalgia for an age yet to comeNostalgia for an age yet to comeAbout the future I only can reminisceFor what Ive had is what Ill never getAnd although this may sound strangeMy future and my past are presently disarrangedAnd Im surfing on a wave of nostalgia for an age yet to comeI look I only see what I dont knowAll that was strong invincible is slainTakes more than sunshine to make everything fineAnd I feel like Im trapped in the middle of timeWith this constant feeling of nostalgia for an age yet to comeAh nostalgia for an age yet to comeAbout the future I only can reminisceFor what Ive had is what Ill never getAnd although this may sound strangeMy future and my past are presently disarrangedAnd Im surfing on a wave of nostalgia for an age yet to comeI look I only see what I dont knowAll that was strong invincible is slainTakes more than sunshine to make everything fineAnd I feel like Im caught in the middle of timeAnd this constant feeling of nostalgia for an age yet to comeAh nostalgia for an age yet to comeNostalgia for an age yet to comeNostalgia for an age yet to come