Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Dans Les Derniers Episodes

Efc

18 octobre 2007 4 18 /10 /octobre /2007 21:39

Image_014

La superficialité me rend animale, sachez que mon bazooka N71 V, mon nouveau, est toujours prêt à servir, et que non il ne croupit pas dans un coin d'Arizona. J'ai tenté à maintes reprises de sonder l'esprit des plus débiles de cette terre. A croire que c'est vraiment le vide que l'on rencontre vu que je n'ai rien trouvé. C'est agaçant, l'humain passe sa vie à chercher, et le plus souvent à trouver. Il cherche à éviter sa belle-mère, et trouve l'indifférence de sa femme, il cherche ses clefs, et trouve l'indignation de sa femme. Il cherche à se faire pardonner, et ne trouve qu'un mur de froideur bardé de reproches. Pour tout atteinte à notre petit coeur, l'homme devient la cible de l'Eve toute puissante. On aime que ça nous les filles, zigouiller les bonnes intentions quand elles ne font que cacher des miséreuses excuses qui auraient pu être dites à haute voix.


Comme je parlais de superficialité, allons au bout du chemin. Ce sera plutôt un sentier, avec bon nombre de petites pierres qui dardent leur pointe hors de terre, enfoncées qu'elles y sont, par les nombreuses marches qui les ont piétinées. Ces pics ne sont que des leurres. Une petite pointe cachera un monstre, quand une plus grosse ne sera suivie de rien. A force de juger les gens sur leur physique, la manière dont ils s'habillent, à force de rentrer dans le jeu si moderne du mépris collectif, on en vient à se dégoûter soi-même. Pour peu que l'on ne soit pas ignare ni totalement inconscient de ses gestes, il faut y réflechir. Somme nous des chiffons, sommes nous une paire de chaussures, sommes nous notre GSM ? Sommes nous des mini miss, sommes nous laiderons ? On s'en fiche. Ma réponse ne dédaigne rien, elle souligne l'indifférence. Parce que si les attitudes m'indiffèrent, le non respect de l'autre me met hors de moi. En sortant d'un même nid, un enfant sera un saint, l'autre le diable. Tout deux ont tort. Parce que le gentil est un ignare indigne de la pitié qu'il distribue et le diable un méprisant qui parade par ses gerbes de critiques. J'ai peut-être choisi une mauvaise voie en tentant de ne me chercher que moi-même. Mais j'apprend à m'intéresser à ce que sont les autres. Parce qu'au final ce ne sont que les rencontres qui enrichissent.

Chacun a un diamant, poli ou non, qu'il cache bien au fond de lui, en attendant peut-être le jour où il le montrera, touts ces carats resplendissants au soleil. Et quoi, ne saviez-vous pas que ce sont les autres qui vous font briller ?


Bon bon, il arrive d'émettre des jugements hâtifs sur des gens, parce que nous sommes dans un mauvais jour, ou quoi ou qu'est-ce, on trouvera toujours une excuse. Mais de voir que c'est la jeunesse de nos propres rues qui s'approprie les visages des autres comme des dessins à désharmoniser, la touche est facile. Comment changer une mentalité si peu développée que celle de l'enfant, ou de l'adolescent alors même qu'il croit que les canons grecs sont des ploucs, et que la légitimité du savoir se trouve au fond du coeur de ce bel inconnu avec qui il parlotte sur msn. Je n'ai même pas élucidé le mystère du moment où les barrières de leur cerveau ont explosé. Il se peut que cela soit le relâchement d'attention qui les laisse s'ébattre comme des oies dans un concours de plumes artificielles. Je ne sais pas, j'ai décidé que je baisserai les bras, c'est injuste, ils auraient du être aidés pour moins paraître et plus être. Mais le coeur est mosaïque inatteignable, et je ne sais pas jouer aux échecs de sentiments.

Partager cet article

Repost 0
Published by MWASINONTWA - dans - Ma tête en 3D
commenter cet article

commentaires