Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Dans Les Derniers Episodes

Efc

29 février 2008 5 29 /02 /février /2008 18:43

Shhhhhh_______by_QuistographyJe suis une tombe. Enfin plus ou moins. Bon d'accord, pas vraiment, mais j'essaye de tenir ma langue quand elle veut galoper dans l'aire des racontars. Les secrets étaient mes potins d'avant, je gardais tout pour moi, et je jugeais moi-même de l'importance de ce qui m'était révélé. Il se pouvait que le lendemain, ce qui m'avait été confié coure les rues, se répande des bouches aux oreilles d'inconnus. On pouvait me faire jurer, cracher, croix de bois croix de fer, je mentais de toute façon et je payais mon billet pour l'enfer. A la limite, je considérais cela comme un jeu, je jouais avec les limites de ceux qui me faisaient confiance, tout en sachant que ma personne même ne voudrait jamais subir telle trahison. ET pourtant je continuais, dans le dos, en face, je lançais à la tronche ce qu'il y avait de plus important pour quelqu'un, et au lieu de me faire gardienne d'amitié, je marchais sur le fil, une perche entre les mains: d'un côté pendait la négligence, de l'autre le regret.

C'est pourquoi je n'ai jamais dit mes secrets. C'est ce que j'ai de plus précieux, des lambeaux du passé, de sensations, des petites perles que je fais rouler entre mes doigts, qui me galvanisent et aspirent à me redonner confiance en ma force. Et comme personne ne les sait, cela prend de la valeur chaque année, me donne une raison de continuer à ne rien dire. J'ai des pensées qui pourraient faire peur, des rêves moribonds, des souvenirs tracés au fusain et qui s'éclipsent derrière les panneaux que j'ai dressés. Ne pas regarder, ne pas demander à ce que je m'épanche.

Alors on pourrait dire que c'est dégueulasse, injuste, de quelle droit cette fille se juge-t-elle de meilleur facture, au point de renier l'importance de ce que les autres lui confient ? Tout simplement, si un secret en est véritablement un, il n'est pas partagé. Il y a des gens qui en vous parlant  pensent naïvement que vous compenserez l'horreur du récit par le silence, mais c'est se foutre le doigt dans l'oeil. D'abord parce que l'humain est égoïste, et que l'on ne fait cela qu'en cas de confiance ultime et parfaite avec l'autre. Ce qui est, à mon sens, impossible. Ensuite, parler, c'est aider. Plus on cache des choses, plus on se fait honte à soi-même sans le vouloir vraiment. J'ai la chance de cacher des histoires, des évènements, des paroles, qui à mon sens ne m'ont rien infligé. Ce qui fait de mes secrets, les plus beaux secrets du monde.

Et si après ça, vous vous demandez jusqu'où se cache la vérité dans tout ce que j'ai bien pu raconter sur mon blog, il suffit de doser l'imaginaire, de le coupler à une bonne paire d'yeux et de compter les vérités.

Encore faudrait-il me connaître. Encore faudrait-il que je vous eusse aimé. 

Partager cet article

Repost 0
Published by MWASINONTWA - dans - Ma tête en 3D
commenter cet article

commentaires

Sateen 29/02/2008 18:40

Il y a parfois des secrets, triste, dur violent qu'on ne peut garder enfoui au fond de soi, car cela te ronge de l'intérieur.Cela fait mal de le dire mais encore plus mal de le garder. Car le disant on a l'impression que l'on a enlevé un certain poids qui te prennait les entrailles.Je ne dit pas qu'il faut dire tous ses secrets, mais quant le secret devient trop dur a supporter, trouver une écoute et une personne à qui le confier soulage et rassure quelquefois...